Au sujet du Ski Cross

Le Ski cross est une discipline du ski Freestyle relativement nouvelle, basée sur le Boardercross. Malgré le fait que le Ski cross est une épreuve chronométrée, il se trouve dans la catégorie ski Freestyle, puisqu’elle intégre des obstacles et du terrain traditionnellement trouvés en Freestyle.

Le concept du Ski cross trouve ses origines dans les années 80, quand Jim Essick voulait créer une course de ski similaire au Motocross, avec 4 skieurs en même temps sur un parcours, plutôt qu’une seule personne à la fois contre la montre. Celui-ci est plus excitant pour les participants tout comme pour les spectateurs. Il envisageait un parcours avec des portes et des sauts pour plus de spectacle. Le Boardercross est né en premier. Puis le Ski cross à vu le jour et a intégré la FIS Freestyle en Coupe du Monde en 2002. Sa première apparition dans les Championnats du monde est arrivée en 2005, et pour finir aux Jeux Olympiques d’hiver en 2010. Depuis, la croissance de ce sport ne s’est pas arrêté.

GEPA-crop

The Course

Un parcours de Ski cross doit faire entre 650 et 1200 m de long avec un dénivelé entre 130 et 250 m et être d’une largeur d’au moins 30m. Cependant, il est préférable que celui-ci fasse entre 40-50 m, avec une pente moyenne de 15 degrés (idéalement qui varie entre 12 et 22 degrés).

Le départ doit être des portes qui se rabattent. Le parcours doit inclure une série de changements de direction et différents obstacles. Il est composé à 50% de virages avec changement de rayon, d’ampleur et de vitesse, 25% de ligne droite, de traversées, de bosses et de terrain ondulé, ainsi que 25% de sauts. Le premier virage doit se trouver au moins 60m après le départ et le premier changement de direction ou de virage doit être d’un minimum de 100 degrés. Le dernier obstacle doit être sur le même axe que la porte d’arrivée.

The Race

Dans les qualifications, chaque coureur doit descendre le parcours chronométré, seul. Les 32 plus rapides prennent part au tour suivant. Les 32 (ou 16 s’il n’y a pas 32 participants) sont par groupes de 4 selon le temps chronométré. A chaque tour, les 2 coureurs les plus rapides sont qualifiés pour le prochain tour. Les deux plus rapides de chaque demi final s’opposeront dans la Grande Finale et les deux plus lents dans la Petite Finale.

Un contact intentionnel entre les coureurs peut s’avérer une raison pour la disqualification.

Glossaire des termes du Ski cross

Banked turnVirage incliné qui aide le skieur pour sa prise de direction.

Reverse turnVirage incliné à l’opposé de la prise de direction du skieur (cambre négatif).

BlockSkier afin d’empêcher le dépassement par une adversaire.

ButtertoSkier une section ou un terrain en douceur.

Bounced ou BouncingLouper des transitions dans une section de roller.

Boxed ou Boxed inCoincé dans une position ou le dépassement d’un autre skieur n’est pas possible.

Cased, case ou casingAtterrir trot tôt sur un saut avant la transition.

Doubleune série de deux rollers où un skieur peut sauter les 2 à la fois ou double saut.

DraftingSuivre de très près un autre skieur pour profiter de l’aspiration aérodynamique.

Flat turn, GS turn or Alpine turnun virage alpin ou slalom géant qui est plat.

Hole-shotPlus rapide au départ et prise de tête de la course.

KnuckleLa partie où un roller devient une transition.

Knuckle landingatterrir avant la transition.

Nailed ou NailSkier une partie vraiment bien.

Over-shootsauter trop loin pour atterrir après la transition

Pancaked, PancakingAtterrir juste avant la transition.

RollersUne section ondulée. Un skieur peut normalement garder contact avec la neige dans une telle section.

Sling-shotUtiliser l’effet aérodynamique d’un autre skieur pour accélérer et éventuellement le dépasser.

Step upSaut où l’atterrissage est plus haut que le décollage.

SqueezedSe trouver entre deux skieurs ou entre un skieur et une porte ou un obstacle, sans pouvoir s’échapper.

Step-downSaut ou l’atterrissage se trouve plus bas que le décollage.

Table ou tabletopSaut où l’atterrissage est à la même hauteur que le décollage. Le skieur a le choix de skier sur la partie plate quand il manque de vitesse ou de sauter par dessus et atterrir dans la pente descendante.

TransitionEndroit idéal pour atterrir ou le skieur peut générer de la vitesse.

Tripleune série de trois rollers que le skieur peut sauter en une fois.

Working ou worked(p.ex. worker une section) utiliser le terrain pour générer de la vitesse.